Comment savoir si votre catalyseur est HS

Cela fait un petit moment que vous suspectez quelque chose d’anormal sur votre véhicule. Un bruit inhabituel, un comportement différent, bref quelque chose ne tourne pas rond. En conducteur prévoyant et responsable, vous n’attendez pas la panne et vous vous mettez en quête de réponses. Lorsqu’un voyant s’allume sur le tableau de bord, ce n’est jamais bon signe. Vous inspectez alors le manuel technique et vous vous aventurez sous le capot. Mais c’est difficile de trouver quelque chose quand on ne sait pas ce que l’on cherche, n’est-ce pas ? Krosfou, le spécialiste du FAP et du catalyseur vous vient en aide et vous apprend à détecter une panne de pot catalytique. Comment savoir si votre catalyseur est HS ? Voici notre check-list des points à vérifier et des alertes à ne surtout pas négliger.

Catalyseur HS : les causes possibles

Votre pot catalytique peut être défectueux pour plusieurs raisons. Selon les symptômes et les bruits suspects que vous allez détecter, les causes peuvent être mécaniques, thermiques ou provoquées par le colmatage de la pièce

Les causes mécaniques 

Le catalyseur est une pièce assez robuste mais elle est située sous la voiture au plus près du sol. Elle peut donc se casser à cause d’un choc, même minime ou insignifiant pour vous, comme le passage d’un dos d’âne un peu trop rapidement par exemple.

La structure du nid d’abeille est en céramique, qui est un matériau cassable. En cas de casse, vous allez entendre comme un bruit de casserole à l’avant de la voiture lorsque vous roulerez au ralenti. Dans ce genre de situation, vous n’avez pas d’autre choix que de faire changer votre catalyseur.

Les causes thermiques

Le catalyseur est efficace à partir d’une certaine température. Si la température est trop basse, la réaction chimique n'a pas lieu et si la température est trop haute (quand il y a trop de gaz polluants à traiter notamment) la pièce se détériore. La structure alvéolaire en céramique peut fondre sous l’effet de la chaleur trop intense et rendre votre pot catalytique hors d’usage. Cela paraît incroyable que la céramique puisse fondre mais cela se produit lorsque les réglages moteur ne sont pas bons. Le carburant n’est pas complètement brûlé dans les chambres à combustion. Le trop plein s’évacue alors par la ligne d’échappement dont fait partie le catalyseur. Là encore, le remplacement de la pièce est inévitable.

Le colmatage

Peut-être ne le savez-vous pas, mais le rôle du catalyseur est de filtrer les gaz du moteur et de les transformer. Ainsi, les gaz rejetés dans l’air que nous respirons quotidiennement sont moins nocifs. Mais qui dit filtre dit résidus, ce qui conduit inévitablement le pot catalytique à s’encrasser et à se boucher. C’est le cas le plus fréquent de défectuosité d’un pot catalytique et c’est celui que nous allons détailler ci dessous. Le remplacement n’est pas systématique et vous pouvez vous en prémunir en procédant au nettoyage de la pièce.

Comment savoir si le catalyseur est bouché : les symptômes

Le colmatage est le problème le plus fréquent sur ce type de pièce. Voici les points qui doivent attirer votre attention :

  • L’activation du voyant moteur. C’est un signal que vous ne devez surtout pas ignorer car il indique forcément un dysfonctionnement.

  • La perte de puissance de votre moteur. Il monte moins vite dans les tours et donne l’impression de s'essouffler.

  • Une odeur de soufre (certains poètes parlent même d’une odeur d’œuf pourri).

  • Une fumée sombre qui sort de l’échappement. Lorsque le catalyseur ne joue plus son rôle les émissions de gaz polluants devient plus importante, ce qui colore la fumée.

  • Des calages plus fréquents

  • Une surconsommation de carburant.

Vous pouvez redonner un petit coup de jeune à votre pièce en procédant à son nettoyage, sous réserve que le monolithe en nid d'abeille soit toujours en bon état.

Ce que révèle un pot catalytique défectueux

Comme vous l’avez à présent compris, un catalyseur HS c’est bien souvent l’arbre qui cache la forêt. Ce type de panne est la conséquence de d’autres problèmes qui vont immanquablement vous gâcher la vie et faire grimper la facture de façon exponentielle.

Une surchauffe peut-être causée par :

  • des sondes lambda déficientes. Ces capteurs mesurent la quantité d’air et de carburant avant et après le passage dans le catalyseur. Les informations sont transmises à un calculateur qui ajuste les quantités de carburant et d’air, pour un fonctionnement optimal du moteur.

  • Des bougies d’allumage défectueuses, une des nombreuses raisons pour lesquelles votre voyant moteur va s’allumer.

  • Un système d’injection du carburant défaillant. Un excès de carburant va endommager de façon irréversible le nid d’abeille, en détruisant les métaux précieux qui le recouvrent.

Un catalyseur bouché est le signe :

  • d’un carburant de mauvaise qualité ;

  • de problèmes au niveau du moteur.


Pour conclure, vous ne devez surtout pas rouler avec un catalyseur HS. Premièrement vous mettez votre voiture en danger et vous vous exposez du même coup à de nombreux problèmes :

  • une usure prématurée de votre véhicule ;

  • une forte amende en cas de contrôle ;

  • des réparations coûteuses et plus nombreuses que si vous aviez réagi à temps.

Voulez-vous savoir si votre catalyseur est défectueux ? Voulez-vous savoir si votre FAP est bouché ?

 

Posted on 27/08/2020 by Diagnostic des pannes 0 3903

Leave a CommentLeave a Reply

Derniers Commentaires

Recherche d'article(s)

Vus récemment
Aucun produit

Menu