Peut-on supprimer le filtre à particules de sa voiture ?

Peut-on supprimer le filtre à particules de sa voiture ?

Inévitablement, une voiture engendre des dépenses. Pour réduire les émissions polluantes, les constructeurs automobiles ont imaginé des dispositifs plus ou moins complexes... Mais plutôt efficaces ! Parfois, la machine s’enraye... Et la tentation de supprimer le filtre à particules plutôt que de le remplacer est grande. Mais comment faire ? Et surtout ; est-ce légal ?

Supprimer un FAP, c’est facile !

De nos jours, plusieurs entreprises ont trouvé le filon. Elles proposent, moyennant finance, de supprimer ce dispositif antipollution sur des voitures. L’opération se déroule en deux temps. Le premier est d’ordre logiciel. Il consiste à reprogrammer le calculateur afin qu’il ne tienne plus compte du filtre à particules. La seconde partie consiste à agir directement sur la ligne d’échappement. Le FAP est alors dessoudé, vidé puis ressoudé sur la ligne. Ainsi, il ne devient qu’un simple élément de passage des particules fines qui s’échapperont dans les silencieux, avant d’être rejetées dans la nature. Mais visuellement, la suppression du FAP ne saute pas aux yeux et certains pensent que l’opération passe incognito. Mais alors, quid de la légalité ?

Supprimer le FAP : c’est illégal !

Fin 2014, l’article L. 318-3 du Code de la route interdit très explicitement de « supprimer un dispositif de maitrise de la pollution ». Cela peut entrainer une amende pouvant atteindre 7 500 €. Là, il est légitime de se demander quels sont les moyens pour vérifier si un véhicule est « défapé ». Le durcissement du contrôle technique, intervenu en mai 2018, a fortement accentué les contrôles liés à la pollution. Néanmoins, l’absence d’un filtre à particules opérationnel n’est pas systématiquement détectée. Toutefois, un durcissement a été annoncé en 2019. L’objectif étant de réaliser des contrôles plus sévères, destinés à enrayer le phénomène de défapage. Cela serait-il infaillible ? Difficile à dire. Il y a fort à parier que cela dépendra du type de véhicule et de l’entretien, car l’objectif du gouvernement est clairement d’éradiquer les suppressions de FAP et de catalyseur.

 Défaper ou remplacer le FAP ?

Supprimer le filtre à particule plutôt que de le remplacer semble être la solution à tous les problèmes. Toutefois, l’opération n’est pas sans risques et les sanctions risquent d’être de plus en plus systématiques dans les années à venir. D’ailleurs, la plupart des centres proposant cette prestation font signer des décharges de responsabilité. Même si le coût est plus élevé, nous vous conseillons de remplacer le FAP de votre voiture plutôt que de le supprimer. Saviez-vous qu’il existe des moyens simples pour éviter l’encrassement de ce dispositif ? Enfin, supprimer le filtre à particules pose de réelles questions éthiques. Libérées, les particules fines s’échappent librement dans l’air et pénètrent facilement les poumons. Pour les personnes fragiles (personnes âgées, enfants...), les conséquences peuvent être désastreuses.

Posted on 19/03/2019 by Articles de fond 0 249

Leave a CommentLeave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Blog categories

Latest Comments

No comments

Blog search

Vus récemment
Aucun produit

Menu