Capteur de pression des gaz d'échappement : tout ce qu'il faut savoir

Capteur de pression des gaz d'échappement : tout ce qu'il faut savoir

L'automobile moderne regorge de capteurs en tout genre. La ligne d'échappement des voitures thermiques n'en est pas exempte… On y trouve notamment le capteur de pression des gaz d'échappement. Un élément souvent méconnu, mais dont le rôle est essentiel, aussi bien sur les voitures essence que Diesel. Nous verrons ici comment fonctionne ce capteur, son rôle, mais aussi les pannes auxquelles il est malheureusement sujet. D'ailleurs, saviez-vous que sur certaines voitures, on peut même avoir jusqu'à trois capteurs de pression différents ?

Qu'est-ce que le capteur de pression des gaz d'échappement ?

Ce capteur de pression prend la forme d'une petite sonde qui, comme son nom l'indique, permet de procéder à des mesures de température au niveau des gaz d'échappement. L'intérêt, c'est que cette sonde permet de communiquer directement avec le calculateur d'une voiture afin de procéder à des adaptations. De là, il y a deux applications possibles, en fonction qu'il s'agisse d'une voiture essence ou Diesel. Pour un moteur essence, le capteur de pression est avant tout destiné à détecter une éventuelle surchauffe. À l'heure du downsizing compulsif, nous avons des moteurs de très petite cylindrée, capable de fournir des puissances importantes. Fatalement, le risque d'échauffement est important... Tout cela a été rendu possible grâce à l'adjonction d'un turbocompresseur. Néanmoins, ce dernier a une pression idéale de fonctionnement. Le capteur de pression veille à ce que les valeurs soient constantes. La pression est trop faible ? Alors un surplus d'essence est envoyé afin d'abaisser la pression. Pour les Diesels, le capteur de pression a pour objectif de préserver la durée de vie du filtre à particules. En effet, pour éviter l'encrassement de ce dispositif, il est nécessaire que des cycles de régénération aient lieu régulièrement. Cela implique que le FAP atteigne une température de fonctionnement optimale, afin de pouvoir calciner efficacement les particules fines. Le capteur de pression des gaz d'échappement permet de détecter le moment opportun. D'ailleurs, il arrive assez fréquemment que jusqu'à trois capteurs soient disposés le long de la ligne d'échappement, afin de veiller à ce que tout fonctionne bien ! En cas d'anomalie, un voyant moteur s'allume.

Où se trouve ce capteur ?

Souvent, le capteur de pression des gaz d'échappement est situé à la sortie du moteur, juste avant le turbocompresseur. Parfois, un second capteur est disposé avant le filtre à particules. Si un troisième est présent, il peut être situé à la sortie de ce dispositif antipollution. Il existe par ailleurs deux types de capteurs. Les modèles dits CTP (coefficient de température positive) et les CTN (coefficient de température négative). La résistance du premier augmente relativement à la température tandis que pour le second, c'est l'inverse. Néanmoins, le fonctionnement global est similaire puisque l'objectif est de transmettre des informations au calculateur afin d'optimiser la pression au sein du turbocompresseur et plus généralement, le long de la ligne d'échappement. Toutefois, il arrive que la machine s'enraye... Au fil des kilomètres et des années, le capteur peut s'altérer, ce qui peut nécessiter son remplacement.

Comment diagnostiquer une panne de ce capteur ?

Les gaz d'échappement peuvent atteindre des températures très importantes, qui peuvent endommager le capteur, à moyen et long terme. De même, des vibrations répétées peuvent aussi être en cause, au même titre qu'une rupture du câble reliant le capteur à la prise assurant la liaison vers le calculateur. Ces défaillances peuvent se matérialiser par plusieurs symptômes, dont voici les quatre principaux :
• L'affichage d'un voyant moteur : si le calculateur ne reçoit plus les bonnes informations du capteur, le voyant moteur peut s'afficher. Un passage à la valise diagnostic matérialisant une erreur type P0544, P0546, P2033, P247A, P0549 ou encore P2031 est symptomatique d'un capteur de pression des gaz d'échappement hors d'usage ;
• Mesure des émissions polluantes impossible : le système EGR peut se mettre en défaut ce qui empêche de mesurer correctement les émissions polluantes émises par le moteur, ce qui peut afficher une anomalie de l'antipollution ;
• Erreurs dans les régénérations du filtre à particules : si le capteur envoie de mauvaises informations au calculateur, les cycles de régénération du FAP peuvent ne plus s'effectuer ou au contraire être excessives et pénalisantes à la conduite ; • Surconsommation : si le FAP se régénère excessivement, alors une surconsommation peut être observée. Au moindre doute, il est préférable de tester le capteur de pression des gaz d'échappement afin de vous contrôler son état.

Comment tester un capteur de pression des gaz d'échappement ?

Commencez par relever les éventuels codes défauts à l'aide d'une valise diagnostic. Si aucun code anormal ne s'affiche, poursuivez en examinant les connecteurs, afin de déceler une corrosion excessive, une torsion anormale ou un desserrement. Débranchez le capteur et nettoyez-le méticuleusement afin de retirer un potentiel dépôt gras qui pourrait altérer son fonctionnement. Enfin, vous pouvez aussi mesurer la tension sur le connecteur du capteur, qui doit être de 5 Volts. Si vous constatez une anomalie, mieux vaut remplacer le capteur.

Combien coûte un remplacement de ce capteur ?

Heureusement, le coût d'un capteur de gaz de pression des gaz d'échappement est relativement peu coûteux. Comptez entre 20 et 50 € pour obtenir une pièce de rechange. Le remplacement n'est pas très compliqué bien qu'en fonction des modèles de voiture, l'accessibilité est plus ou moins bonne. Précisons aussi que pour les voitures ayant des capteurs au niveau du filtre à particules, il peut être nécessaire de lever le véhicule. Cette opération plus technique peut être confiée à un professionnel. Dans tous les cas, vous avez tout à y gagner à remplacer le capteur dès lors qu'un signe de défaillance apparaît. Cela évitera de créer des dommages annexes, notamment au niveau du filtre à particules sur les modèles Diesel.

Voulez-vous savoir si votre catalyseur est défectueux ? Voulez-vous savoir si votre FAP est bouché ?

Posted on 13/05/2022 by 0 1614

Articles Liés

Tout savoir sur le recyclage du FAP et du Catalyseur

Le recyclage du FAP et du catalyseur est une nécessité environnementale mais représente aussi une opportunité...

Comment décrasser un filtre à particules en roulant

Un FAP bouché devient totalement inefficace. Pour éviter cela, il existe une méthode simple : rouler ! Découvrez...

laissez un commentaireLaissez une réponse

Vus récemment
Aucun produit